La truffe est un champignon mais il existe différentes espèces de truffes. Elle pousse sous un arbre dit truffier
La truffe noire

Elle se vend à prix d’or, on aime particulièrement la déguster au moment des fêtes de fin d’année… La truffe ou plutôt les truffes sont de vrais petits trésors offerts par la terre. Où les trouve-t-on ? Comment les repère-t-on ? À quel prix se négocient-elles ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la
truffe.

Plus de 100 variétés de truffes

Truffes noires du Vaucluse, en Provence.

Tout d’abord il faut savoir que la truffe est une espèce de champignon qui pousse sous terre, en symbiose avec un arbre truffier, à l’image du chêne, du noisetier, du pin ou du tilleul. Pour se développer, elle a donc besoin de l’interdépendance de trois éléments : le sol, le climat et l’arbre hôte. Il n’existe pas une, ni deux, ni trois variétés de truffes mais… plus d’une centaine ! Seules une dizaine de variétés révèlent un réel intérêt culinaire à commencer par la truffe noire du Périgord,
également appelée « tuber melanosporum », que l’on déguste au moment des fêtes. Plus rare, et très appréciée des gastronomes, la truffe blanche appelée « tuber magnatum » pousse au pied de certains arbres truffiers, comme les noisetiers.

La France, championne du monde de la truffe

La France compte aujourd’hui près de 20 000 trufficulteurs. Elle produit près de 30% de la production mondiale, ce qui en fait l’un des plus gros producteurs de truffe au monde. Si le plus grand bassin truffier se trouve dans le Sud-est, principalement la Drôme, le Vaucluse et les Alpes-de-Haute-Provence, c’est dans le Sud-ouest, et notamment le Périgord, que s’est faite sa renommée. On en trouve également en Occitanie mais aussi en Charente, en Bourgogne, en Lorraine et en Champagne-Ardenne.

La truffe, ce « diamant noir »

La truffe également appelée "diamant noir".

Surnommée le « diamant noir », la célèbre truffe a toujours été entourée de mystères, notamment à propos de son cycle de vie. En plein essor à la fin du XIXe
siècle, la trufficulture voit sa production chuter dans les années 1970. En cause : les deux guerres mondiales mais également l’agriculture intensive. Si la truffe coûte si chère aujourd’hui, c’est qu’elle n’a pas retrouvé le rythme de production qu’elle avait à l’époque. Le dérèglement climatique pourrait également être l’une des explications.

Le chien a de la truffe !

Cavage de truffes avec un chien truffier.

Mais alors où et comment récolte-t-on la truffe ? Il existe des truffières mais on peut également partir « à la sauvage ». Dressé depuis sa plus tendre enfance, le chien truffier est un allié de taille dans la récolte des truffes. Habitué à les repérer grâce à son flair, il indique à son maître à quel endroit il peut creuser pour qu’il découvre le précieux champignon.

Le cochon dénicheur de truffe

Cavage de truffe à l’aide d’un cochon.

Dans certaines régions, les chiens sont remplacés par des cochons truffiers. Contrairement aux chiens, ils n’ont pas besoin d’être dressés. Ils détectent les truffes à leur odeur lorsqu’elles sont bien mûres et donc de meilleure qualité. Le plus dur est surtout de les empêcher de les déguster ! Les mouches à truffes peuvent également être un bon indicateur de la présence de ces champignons. Elles ont en effet l’habitude de pondre des œufs juste à côté d’eux.

Le plein de vitamines !

La truffe, riche en vitamines.

On ne le sait pas forcément et pourtant, les truffes sont très peu caloriques. Elles sont composées majoritairement d’eau et de fibres alimentaires. Elles sont riches en potassium ainsi qu’en vitamines A, D et K, bénéfiques au fonctionnement de notre organisme. Ces vitamines contribuent notamment à la santé osseuse, à la santé des yeux et à la protection de notre système immunitaire.

Et dans l’assiette ?

De fines tranches de truffes pour accompagner entrées, plats ou desserts.

Le saviez-vous ? La truffe est très sensible à la cuisson. La faire cuire lui fait perdre ses incroyables arômes ! Il est donc fortement conseillé de l’ajouter au dernier moment dans votre plat, en la râpant par exemple. Sachez également que certains produits savent parfaitement mettre son goût en valeur. C’est le cas notamment de la pomme de terre, des pâtes ou encore des œufs. L’association avec le
foie gras ou dans des plats sucrés-salés est également une valeur sûre. Pour une touche d’originalité, vous pourrez accommoder la truffe dans des desserts comme un sabayon, une crème glacée, avec de la poire ou comme le chef triplement étoilé Pierre Gagnaire avec du litchi, du lait de coco et quelques zestes de citron vert.

Un produit de luxe

Le prix de la truffe dépasse souvent les 1 000 € le kilo.

Le prix de la truffe varie d’une année sur l’autre, en fonction de l’espèce de la truffe et du volume de production. Il est fixé sur les plus grands marchés de truffes en France. Pour vous donner une petite idée, on trouve, en général, la truffe noire autour de 800 euros le kilo dans les marchés spécialisés du Sud-ouest. Il vous en coûtera plutôt entre 1 000 et 1 200 euros le kilo dans les commerces spécialisés des grandes villes. La truffe blanche peut, quant à elle, grimper jusqu’à 4 500 euros le kilo suivant les années. La truffe d’été, pour sa part, est la plus accessible à 300 euros le kilo tout de même.